TGV RHIN-RHÔNE

17 juillet 2008

JUILLET 2008

Filed under: Non classé — tgvrhinrhone @ 12:42

Ligne Belfort-Delle au croisement de la future gare de Meroux :

La ligne Belfort-Delle a été déviée , le ballast et les rails sont en place depuis quelques jours

SNV80490 SNV80488 SNV80485lignebelfortdelle

Vidéo : ligne Belfort Delle déviée – gare de Meroux Vidéo : ligne Belfort-Delle déviée site de Meroux

Viaduc de la Savoureuse :

Extrémité est, le tablier est en cours d’assemblage, la première pile est terminée

SNV80478 SNV80462 SNV80463SNV80471 SNV80468 SNV80480

Extrémité ouest, la construction des piles est en cours

SNV80369 SNV80370 SNV80377 viaduc

Vidéo : LGV Rhin-Rhône – viaduc de la savoureuse

Viaduc de la Lizaine :

Le poussage du tablier devrait se terminer d’ici le mois d’août.

SNV80397 SNV80401 SNV80410 SNV80415

SNV80418 SNV80421 SNV80428 SNV80437

SNV80455 SNV80457



Viaduc d’Aibre-Tremoins :

L’ouvrage est terminé.

SNV80384 SNV80383

Vidéo : viaduc d’Aibre Tremoins – LGV Rhin-Rhône

Publicités

10 juillet 2008

2e anniversaire

Filed under: Non classé — tgvrhinrhone @ 19:56

2 ans de travaux :

lgv

Deux ans après le lancement des travaux, la branche Est de la LGV Rhin-Rhône est en chantier sur toute la ligne. Seul le raccordement de Petit-Croix ainsi que la ligne de Devecey sont encore épargnés par les terrassements mais cela ne devrait plus tarder. Parmi les bonnes nouvelles, le prolongement de la branche Est jusqu’à Lutterbach et Genlis a été inscrit au grenelle de l’environnement ainsi que la réalisation des branches sud et ouest mais quid du financement ?… On annonce déjà un dépassement de 33 millions d’euros du à la flambée des matières premières pour le tronçon actuellement en construction, qui pourrait à terme atteindre 330 millions.

Marc Svetchine, directeur régional de RFF vient d’annoncer que le calendrier serait respecté, la ligne sera mise en service en temps voulu, c’est à dire fin 2011. Pourtant il a ajouté qu’il n’y avait plus du tout de marge, c’est à dire que tout retard supplémentaire compromettrait cette échéance, sachant qu’il reste encore 3 ans de travaux…

Autre ombre au tableau, le shunt court de Mulhouse qui pourrait se substituer à la 2e phase de la branche Est, une solution à minima puisque le gain de temps serait de 8 minutes seulement entre Strasbourg et Lyon contre 3 fois plus avec une LGV prolongée jusqu’à Lutterbach (entre Paris et Mulhouse 15 minutes serait gagnées). Comme le souligne l’association Trans Europe TGV Rhin-Rhône-Méditerranée, au regard des 25 minutes gagnées sur l’axe nord-sud, ce tronçon peut se définir comme la première tranche de la branche sud, il est donc important de réaliser la branche Est dans son intégralité, d’autant plus que la DUP n’est valable que jusqu’en 2012.

A propos du tronçon sud, le projet présente la particularité d’être ouvert à la fois au trafic voyageur mais aussi au trafic fret, quand à la vitesse, elle serait réduite à 270km/h voire 220 alors que désormais la norme de référence est de 320 voire 350 km/h dans les années à venir…Sans compter que cette mixité présente aussi l’inconvénient d’augmenter le coût de la ligne… Bref une ligne moins rapide que les autres mais plus chère… Partant du principe qu’une LGV libère par définition des capacités sur ligne classique, pour quelles raisons cette branche sud devrait elle être mixte ?

Autre préoccupation, la réouverture de la ligne Belfort-Delle qui permettrait de desservir la gare TGV de Meroux depuis Belfort, Montbéliard et la Suisse tout en créant un réseau suburbain au sein de l’aire urbaine. La encore les financements ne sont pas totalement réunis et il serait vraiment dommage que ce projet n’aboutisse pas d’ici la mise en service de la LGV. Le site internet de l’association pour la remise en service de cette ligne présente de manière très complète ce projet : http://www.interlignetgv.com/rubrique.php3?id_rubrique=10&lang=fr (les études de potentialité et d’opportunité de trafic sont consultables grâce aux liens sur cette page).

Heureusement malgré toutes ces interrogations, les travaux avancent sur la branche Est. Les ouvrages d’art, notamment les viaducs, commencent à donner une image à la ligne avec leurs piles reconnaissables d’un bout à l’autre de la LGV et leur tablier de couleur rouge vermillon (cette couleur ayant été choisie pour s’accorder avec le vert des régions traversées). D’ici quelques mois, la construction des gares débutera et au printemps prochain, la pose des équipements ferroviaires commencera sur la plate forme du coté de Villersexel. Fin 2009 l’ensemble des ouvrages d’art ainsi que des travaux de terrassements devraient être terminés.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :